il était une fois...

on raconte qu’au XVIIe siècle, une jeune habitante de Riquewiht, qui répondait au nom de Marie Wolf, vivait heureuse auprès de son fiancé.
Son fiancé, soldat, fut tué, Marie décida de vivre recluse, tant son chagrin fut profond, avec seule compagnie son chat noir.
Les villageois l’appelèrent alors sorcière.
Un soir qu’elle se promenait sur les remparts de la ville assiégée, les ennemis furent terrorisés par ses longs sanglots et s’enfuirent, pris de panique.
Les Riquewihriens la déclarèrent bienfaitrice et gardienne de la ville.
L’histoire se répandit dans toute la région et depuis chaque habitant, pour se protéger du mal accroche près d’une fenêtr, une sorcière orientée vers l’extérieur, symbolisant Marie Wolf.
Eve, a récupéré toutes nos chutes de l’atelier, elle a fabriqué notre fée et la voilà, accrochée comme un envol, tournée vers la porte pour nous protéger et nous porter bonheur.